MediaPort Contacts Aide English Recherche Sommaire Page Suivante

CONFERENCES 1997


Méta-mondes

Le numérique et le virtuel ont désormais prouvé leur puissance et leur universalité. Le Web est appelé à devenir le méta-média, lieu carrefour intégral, ubiquitaire. Maintenant que le temps des pionniers et des prophètes s'achève, vient le temps de la maîtrise : politique, culturelle, sociale, créative. Il nous appartient de jeter les bases de la cyber-civilisation en gésine. La tâche est loin d'être simple. Il faut se mobiliser pour amortir et tempérer les inévitables chocs du maelström que le court-circuit général du temps réel est en train de déclencher. Il faut se préparer à fonder une nouvelle sociabilité, une nouvelle cité virtuelle où l'agir en commun prendra de nouvelles formes d'efficacité. Il faut à nouveau proclamer l'importance absolue, vitale, des fameux <<contenus>>. Le congrès américain met en ligne toutes ses archives. Les musées, les bibliothèques commencent à alimenter le domaine public mondial.

Mais avant tout il faut prendre conscience d'une chose : nous sommes en train de vivre un changement d'ère.

Le numérique est l'alphabet du monde, et Internet est une imprimerie universelle.

Le Web est devenu une sorte de ville-monde. On y travaille, on y flâne, on s'y rencontre.

Il va falloir habiter cette ville et la rendre humaine, vivable, sensible. Nous avons besoin de créer à l'échelle planétaire du lien social global, au moment même où les liens sociaux locaux se désagrègent.

D'où le thème d'imagina 97 :les << méta-mondes >>.

Les communautés virtuelles 3D s'organisent et se civilisent. On y travaille en participant à de multiples << collèges invisibles >>.

On apprend à y naviguer dans des paysages de données, dans des univers de symboles, dans des galaxies de << liens >> mobiles.

Dans ces environnements fluides et sans fin, l'homme, comme toujours, cherche sa part. Il se laisse hybrider aux machines et connecter aux réseaux, mais c'est parce qu'il pense pouvoir les dominer.

Il cherche toujours du nouveau. Il se laisse séduire par des images inimaginables et subtiles, mais c'est parce qu'il pense les reconnaître. Il veut inventer des arts neufs, des créatures de réseaux. Il se prépare à entrer dans le nouveau siècle, ayant réduit les photons, ayant soumis les électrons, par la seule force du langage, et la prescience de la vision.

Philippe Quéau
Responsable du programme Imagina


Trois journées de conférences sur les images de synthèse,
la réalité virtuelle, les effets spéciaux, le cyber espace.

Auditorium Rainier III

Traduction simultanée en français, anglais, allemand, italien et espagnol.

Cérémonie d'ouverture


Mercredi 19 février

10h30 à 13h00

Narration.Interaction

Narrer ou agir, telle était la question. Mais désormais tout converge.
Le Web marie navigation et télévision, mémoire et temps réel, Java et QuickTime VR, histoires sinueuses et interactions foudroyantes.
Il ne reste plus qu'à inventer un nouveau public, à déchaîner de nouveaux auteurs, à révéler de nouvelles manières de vivre l'image et le temps.


Mercredi 19 février

15h00 à 18h00

Communautés virtuelle et jeux vidéo : la 3D à la rencontre du réseau

Pour jouer heureux, il faut jouer nombreux. Les consoles les plus récentes nous étourdissent de leurs performances 3D mais surtout elles communiquent tous azimuths. Elles deviennent les points de présence virtuelle de joueurs planétaires. Ils habitent des méta-mondes où se concocte sans doute la société de demain.


Jeudi 20 février

10h00 à 13h00

De l'image au modèle

Au temps des pionniers, genre Gouraud, on s'efforçait de modéliser les visages, facette par facette. Désormais on se sert de la réalité pour la mettre au service de la virtualité. On morphe et on vieillit, on interpole et on intègre, le temps et l'espace deviennent une sorte de pâte docile, prête à tous les pixels. L'image devient modèle.


Jeudi 20 février

15h00 à 18h00

Mises en mouvements

De Pinocchio au Kabuki, toujours le mouvement nous renvoie au mystère . Comment donner de la vie au bois des marionnettes, du sens aux masques ?
La danse et la marche, le sourire et la grâce : voilà les frontières ultimes du virtuel. La recherche sur l'animation s'efforce de transcender la nature du mouvement.


Vendredi 21 février

10h00 à 13h00

3D pour connaître -3D pour comprendre

Les << paysages de données >>, les océans du cyberespace, les profondeurs infinies des mémoires sont des sortes de continents à explorer, à coloniser, à civiliser. Les techniques de méta-navigation, les outils de visualisation 3D peuvent nous aider à mieux cartographier notre propre savoir.


Vendredi 21 février

15h00 à 18h00

Effets subtils et spectaculaires

Les effets spéciaux sont les nouveaux héros, les nouvelles stars. Ils crèvent l'écran, réinventent le monde ou le réenchantent. Mais il y a aussi les effets insaisissables, humbles et efficaces, dont la subtilité se met au service du sens et de l'art. Le virtuel se glisse entre l'oeil et l'écran.


---------------------------------- MediaPort Contacts Aide English Recherche Sommaire Page Suivante ---------------------------------- [Institut National de l'Audiovisuel] [Sites et Contact.] [Aide et FAQ] [English] [Recherche en texte integral.]
© 1998 Institut National de l'Audiovisuel / Commentaires et questions :
Aspect contenu / Aspect technique
Page modifiée le: 12/12/97